Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 

Depuis 1993, l'organisme Pech accompagne, dans le but de soutenir leur rétablissement, des centaines de personnes vivant avec des problèmes de santé mentale associés à des problématiques multiples (judiciarisation, toxicomanie, instabilité résidentielle, itinérance).

Les six volets de services de Pech sont : le soutien communautaire d'intensité variable, le service de crise et de post-crise offert aux patrouilleurs de la Sûreté municipale de Québec et la SQ, le travail de milieu, la maison d'hébergement transitoire de Pech, la formation, les logements sociaux.
Ces merveilleux «polypockés» que nous supportons souffrent, mais ils ne font pas que disparaître dans le regard de l'autre en raison de leur pauvreté ou de leur exclusion sociale. Ils vivent aussi de la résilience et des succès, beaucoup de succès. Nous croyons qu'il est temps de se soucier de la condition humaine et sociale des personnes qui vivent avec des problèmes de santé mentale.

Vous aimez vous comparer? Allez-y!

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 

Le directeur général de Pech, Benoît Côté, ayant vécu ses premiers moments de liberté à vélo dès l'âge de 7 ans remet ça en s'attaquant à l'été 2011 à la plus célèbre des randonnées longue distance, le PARIS-BREST-PARIS randonneur : 1 200 km en 4 jours, soit une moyenne de 300  km par jour. Un peu fou le bonhomme !

Rompu à la réalité du monde communautaire où il faut faire d'une pierre au moins trois coups, le directeur général de Pech a décidé d'associer son projet de vacances à une campagne de levée de fonds dans le but d'amasser des sous afin de venir en aide aux personnes utilisatrices des services de Pech qui ont des besoins urgents: achat de nourriture, de vêtements, de médicaments, d'électro-ménagers usagés, billets de bus, et autres saloperies d'urgence que la vie vous envoie quand vous vivez sous le seuil de la pauvreté…

Dans cet Éverest de la randonnée, donnez donc des ailes au directeur général de Pech et à son complice d'aventure René Deschênes ! Toute somme amassée pour chaque kilomètre parcouru sera versée directement au fonds de dépannage des personnes utilisatrices de Pech! Notre objectif est d'amasser 50 000 $!

Le 17e PARIS-BREST-PARIS depuis 1891, qui aura lieu du 21 au 25 août 2011, s'avère une pratique sportive d'endurance dès les brevets qualificatifs (200, 300, 400 et 600 km) précédant la randonnée. Au cours du PARIS-BREST-PARIS randonneur, il faut gérer le temps entre les points de contrôle, rouler la nuit, jouer la régularité, conserver un mental d'acier, manger adéquatement, et vivre avec une météo difficile. Les organisateurs attendent des milliers de participants provenant de 45 pays.

 

 

 

 

Pour accéder au départ du Paris-Brest-Paris, le 21 août prochain, il faut réussir une série de qualifications, des «brevets», qui sont délivrés par le club de vélo les randonneurs de Montréal eux–mêmes accrédité par le club Audax…., organisateur du Paris-Brest-Paris 2011.

Dans une journée, il faut réussir à parcourir des itinéraires définis, avec points de contrôle, totalisant 200, 300, 400 et 600 kilomètres, peu importe la température, le vent etc

Le 7 mai 2011, 200 km en moins 13 heures
Le 14 mai, 300 km en moins de 20 heures
Le 4 juin, 400km en moins de 27 heures
Les 25 et 26 juin, 600 km en 40 heures
 
Malgré le vent de face, la pluie et une forte envie de dormir, le brevet de 600 km a été complété non-stop en 37 heures!

Bonne nouvelle: le directeur général de Pech et son complice René Deschênes
se sont qualifiés officiellement pour le Paris/Brest/Paris 2011. La fête continue.


 

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash